En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

⁄ Maison et fissures : les 5 problèmes récurrents

Accueil ⁄ Dossiers thématiques ⁄ Maison et fissures : les 5 problèmes récurrents
  • La fissuration est une pathologie du bâtiment à prendre au sérieux
  • Lorsqu’une fissure apparaît en façade ou à l’intérieur d’une habitation, le propriétaire se doit d’agir dans les meilleurs délais
  • Voici 5 problèmes courants qui peuvent arriver si le phénomène de fissuration n’est pas pris au sérieux

 

Maison Fissures Problemes

 

L’aggravation des fissures dans votre logement

Il existe deux types de fissures, celles dites “vivantes” et celles dites “inertes”. Les fissures qualifiées de “vivantes” évoluent dans le temps, en s’élargissant ou parfois même en se refermant. Elles ne cessent de bouger. Ce type de fissures est dangereux pour l’intégrité structurelle de l’habitation ainsi que pour celle de ses habitants, car il y a un fort risque d’effondrement. Afin de suivre au mieux leur évolution, plusieurs typologies d’outils existent : il est conseillé d’utiliser une Jauge Saugnac ou encore un fissuromètre Plurinno.

Évaluer les fissures avant que les travaux de réparation ne soient trop lourds

Avant de commencer tout travaux de réparation, il est important de comprendre l’origine et les causes du phénomène (facteurs de prédisposition aux fissures et les facteurs de déclenchement). Ensuite il est conseillé d’éliminer les causes de la fissuration pour que les travaux soient durables dans le temps. Il convient ensuite de redonner une cohésion structurelle au bâtiment. Cela sera plus facile si le problème est traité rapidement. Par exemple, si la végétation autour de la maison constitue la cause de la fissuration, il faut l’éliminer avant qu’elle ne devienne trop importante. Si aucune action n’est réalisée, les fissures continueront de proliférer et d’autres seront susceptibles d’apparaître. Pour palier à cette problématique : faites appel à un expert en fissures en cliquant-ici.

Fissures : quand l’humidité s’installe dans la maison

Il existe 3 principales causes d’humidité : la condensation, les remontées capillaires et les infiltrations d’eau. Cette dernière cause est dû à un défaut de toiture ainsi que des fissures en façade. Pour éviter que l’humidité envahisse le bâti, il est conseillé de traiter le problème de fissuration.

Que faire en cas d’apparition des fissures après les garanties légales ?

Le maître d’ouvrage et les acquéreurs futurs peuvent avoir recours à la garantie décennale en cas de malfaçon ou tout autre défaut de la construction de la part du constructeur. Elle est appliquée d’office si les désordres apparaissent dans les 10 ans après la réception de l’ouvrage. Cette garantie permet l’indemnisation des fissures si elles sont de nature décennale. Cette indemnisation permet le financement des travaux de réparation des fissures.

Recours en catastrophe naturelle : que faire s’il est trop tard ?

La fissuration n’est pas obligatoirement liée à la sécheresse. Mais dans certains cas, il est possible qu’une maison fissure après une période de sécheresse car elle engendre des mouvements de terrain qui peuvent fragiliser la structure du bâti. C’est pourquoi les pouvoir publics reconnaissent les épisodes de sécheresse via des arrêtés de catastrophe naturelle. Les sinistrés dispose de 10 jours à compter de la date de l’arrêté au Journal Officiel pour déclarer les désordres à leur assurance et ainsi obtenir une indemnisation. Il faut donc être vigilant lorsque des fissures apparaissent sur une maison après une sécheresse.

 

expertise-fissures

 

  • Fissures