En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

⁄ Fissures maison : quelles en sont les origines ?

Accueil ⁄ Dossiers thématiques ⁄ Fissures maison : quelles en sont les origines ?

Les fissures sur une maison tiennent souvent leur origine des fondations et du sol. Des tensions peuvent s'exercer sur le bâti en cas de mouvement de terrain, ce qui entraîne des fissures. La répartition du poids de la maison est alors moins bien réparti et cela fragilise davantage la structure. On retrouve 5 situations fréquentes lors de la fissuration d’une maison.

Le ruissellement des eaux et le phénomène d'affouillement

Lorsque l’eau s’écoule, elle entraîne une fragmentation du sol. La mauvaise évacuation des eaux souterraines a des conséquences graves sur les fondations du bâti. Par exemple, l’eau qui va s’écouler naturellement en direction de la maison du fait de la pente, va traverser le sol au niveau des fondations et les fragiliser en enlevant la terre sur laquelle elles sont posées. On appelle ce phénomène l’affouillement ou encore le déchaussement des fondations. Un tassement différentiel peut alors revenir : la maison s’affaisse, des tensions dans les murs et les dallages apparaissent et entraînent inévitablement des fissures.

Maison sur un sol argileux et risque de fissures

Un sol argileux se gonfle d’eau lorsqu’il est humide et se rétracte lorsqu’il est sec. Le sol est donc instable et bouge selon les températures et le niveau d’humidité. Un sol argileux entraîne donc des tassements différentiels, et par conséquence des fissures sur le bâti si les fondations ne sont pas adaptées à ce type de sol.

 

Fissures Maison Origine

 

Construction du sol : bien appréhender les contraintes du sol

La construction d’une maison se divise en plusieurs étapes et plusieurs facteurs sont à prendre en compte, notamment les caractéristiques du terrain. Une étude de sol menée par un professionnel est recommandée avant de commencer la construction. Il va analyser toutes les couches du sol, ainsi que leur capacité de portance et les risques liés au sol. De nombreux maîtres d’ouvrage, voire des professionnels du bâtiment, font abstraction de cette étude, pourtant fondamentale pour éviter la fissuration de la maison.

Le joint de dilatation nécessaire pour l’extension d’une maison

Nombreux sont les propriétaires qui souhaitent agrandir leur maison en construisant un garage, un appentis ou même une aile entière. Dans tous les cas, il est nécessaire de placer un joint de dilatation entre la maison initiale et son extension. Des tensions sont susceptibles d'apparaître entre ces deux parties de maison, à cause de la différence de température ou encore de tassement différentiel. Le joint de dilatation va limiter ces tensions. En cas d’absence de joint de dilatation, la maison pourrait se fissurer.

L’action du gel sur les fondations d’une construction

Les fondations doivent être placées à une profondeur adaptée pour éviter qu’elles soient touchées par le gel. La terre augmente de volume en cas de gel (+10%) et il est donc impératif que les fondations n’en subissent aucune conséquence. Des fondations abîmées ou mal chaussées entraînent inévitablement des fissures sur la maison.

 

expertise-fissures

 

  • Fissures