En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

⁄ Fissuration des maisons : faire attention aux ouvrages annexes

Accueil ⁄ Dossiers thématiques ⁄ Fissuration des maisons : faire attention aux ouvrages annexes

L’apparition des fissures peut être dûe à différents facteurs, notamment aux ouvrages annexes. Il s’agit des éléments situés à l’extérieur de l’ouvrage principal. Parmi les principales causes de problème, les remblais et le talutage des terres sont en effet deux pratiques susceptibles d’être à l’origine de cas de fissuration. Il faut également veiller aux trottoirs et aux terrasses ainsi que le drainage des eaux.

 

Fissures Ouvrages Annexes

 

Eviter les fissures grâce au remblais et au talutage des terres

Le remblayage permet de combler un creux sur un terrain en le surélevant grâce à un apport d’une masse de matière. Le talutage correspond à l’inclinaison du parement qui doit être de profil légèrement oblique pour éviter qu’il soit à la verticale. Ces deux ouvrages annexes permettent d’éloigner les eaux de ruissellement contre les murs. En cas d’absence de ces deux ouvrages, il pourrait se produire un barrage à la circulation de l’eau, potentiellement à l’origine d’une plastification de l’argile sous la maison fissurée. Cela pourrait provoquer à terme un déchaussement des fondations. L’eau serait également susceptible de remonter dans la structure jusque dans les doublages. Ainsi, pour ce genre de travaux, il est recommandé de respecter une arase sanitaire de minimum 15 centimètres.

Retrait gonflement des argiles : qu’en est-il pour les trottoirs et terrasses ?

Les terrasses et trottoirs permettent de protéger la maison du risque de retrait gonflement des argiles. Dans le cas où ce type d’ouvrage annexe n’est pas prévu, le choix de l’orientation de la maison doit être mûrement réfléchi. Par exemple, si la construction est orienté au sud et/ou à l’ouest, il y a un fort risque de tassement différentiel à cause de l’ensoleillement qui provoque la dessiccation du sol. Il est également recommandé de respecter une arase d’au moins 15 centimètres.

Quel est le rôle du drainage des eaux superficielles dans l’apparition des fissures ?

La présence d’un drain autour d’une maison a pour objectif d’éviter des problématiques liées au sol et à l’humidité. Le drain représente un obstacle pour l’eau, qui, de ce fait, ne peut pas atteindre les murs périphériques ni les infiltrer. Pour réaliser cet ouvrage annexe, il faut avant tout décaper autour des murs jusqu’à atteindre les fondations. Puis dans un second temps mettre en place une étanchéité sur les parties des murs qui sont habituellement enterrés. Il est possible de voir les matériaux drainants à la surface.

Comment s’assurer de l’étanchéité des réseaux enterrés ?

Les réseaux enterrés (circuit d’alimentation en eau de ville, tuyaux d’évacuation des eaux), doivent être obligatoirement étanches pour éviter des problématiques d’humidité ou de fissuration. Au moindre incident, le vide sanitaire pourrait se remplir très vite. Pour évaluer l’étanchéité, il faut être attentif à la jonction béton du regard, du mortier de calfeutrement et du tuyau d’évacuation PVC. Si des fissures horizontales sont présentes au pied de l’angle du regard fuyard, il y a un fort risque de fuites.

Que faire pour les tranchées techniques des raccordements ?

Les tranchées techniques de raccordement permettent d’alimenter la maison en eau, gaz et électricité. Cependant il faut être vigilant quant à la pente du terrain et à la voie d’accès en amont de l’ouvrage. En effet, l’eau pluviale peut s’engouffrer dans les fourreaux et les coffrets touchant la maison et provoquer un risque de fissuration.

 

expertise-fissures

 

  • Fissures
  • /
  • Construction